Sélectionner une page

Si vous êtes déjà entré dans une démarche de perdre du poids, vous avez certainement déjà testé plusieurs régimes alimentaires. De la méthode protéinée du diététicien Dukan, ou de celle qui consiste à arrêter de consommer des glucides (pour la méthode Atkins), ces régimes se révèlent le plus souvent inefficaces parce que trop strictes, et donc difficiles à tenir sur la durée. C’est bien le problème d’une alimentation restrictive, qui au-delà de poser la question des carences, a également tendance à isoler les personnes qui les suivent, en compliquant les rituels sociaux que sont les repas en famille ou entre amis.

C’est donc un peu dubitatives que vous avez du entendre parler du régime paléo (ou paléolithique), dont beaucoup ont pourtant vantés les mérites en terme de perte de poids, mais aussi d’amélioration de notre santé générale. Quels sont les principes de cette alimentation, son efficacité pour se débarrasser de ses kilos en trop et est-elle compatible avec le régime à points Weight Watchers ? Réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le régime Paléo ?

schéma régime paléo
Le régime paléo consiste à adopter l’alimentation qu’avaient nos ancêtres les hommes des cavernes. Concrètement, il consiste à rayer de notre liste de courses tous les aliments qui n’auraient pas pu être consommés à l’époque et revenir à une alimentation beaucoup plus basique, sur le principe de la chasse et de la cueillette.

Comme beaucoup de régimes, le principe de la Paleo Diet consiste à offrir une liste d’aliments autorisés et interdits, afin de réorienter complètement votre alimentation. En passant à cette nouvelle méthode, vous aurez donc le droit de consommer :

  • des sources de protéines animales : de la viande et des poissons, qui étaient chassés ou péchés à l’époque par nos ancêtres ;
  • des baies : encore une fois, on les trouvait à l’état sauvage durant le paléolithique ;
  • des graines : vous pourrez vous gaver de céréales, de graines et de noix en optant pour le régime paléo ;
  • les légumes : idéals pour équilibrer votre apport énergétique en protéines et nutriments.

Du côté des interdits alimentaires, vous allez devoir faire une croix sur :

  • les grains : tout ce qui est cultivé par l’homme et non cueillis à l’état sauvage est interdit. Vous n’aurez donc pas le droit au maïs, au blé et au riz ;
  • les produits laitiers : pas de yaourt, de lait ni de fromage pour vous,
  • les plats transformés ou industriels : oubliez les paquets de chips, les plats en conserve et les sauces toutes prêtes.

Perdre du poids avec le régime paléolithique

Le régime paléolithique présente de nombreux avantages sur notre santé globale. Même s’il peut engendrer un certain déséquilibre (surtout les premières semaines), il permet de consommer de bonnes quantité de lipides et protéines, mais aussi de glucides que vous allez retrouver dans les légumes (à consommer en importantes quantités dans une Paleo Diet). Attention cependant aux éventuels problèmes de digestion .

En faisant très attention à votre apport calorique, ce régime peut également vous aider à perdre du poids. Il faudra néanmoins faire beaucoup de sport pour éliminer les protéines consommées. Le régime paléo n’est donc pas de nature un régime amincissant, mais peut vous aider à contrôler les calories que vous ingérez en limitant votre consommation de produits transformés, généralement très gras et sucrés.

Le régime paléo est-il compatible avec la méthode Weight Watchers ?

Le régime paléolithique n’est absolument pas un équivalent à la méthode de perdre de poids élaborée par Weight Watchers. En limitant considérablement le choix de vos aliments, vous renoncez au principe même de WW, qui consiste à vous permettre d’équilibrer votre alimentation sans privation, mais plutôt en équilibrant sur le temps long ce que vous mangez. Toutefois, si vous souhaitez en savoir plus sur comment essayer le régime Weight Watchers gratuitement, vous pouvez cliquer ici.