Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/26/d141916432/htdocs/Monregimepaleo/wp-content/themes/Divi/includes/builder/functions.php on line 5753
La cuisson lente - Mon Régime Paleo
Sélectionner une page
Comment cuisinaient nos ancêtres à l’ère paléolithique ? Ils connaissaient le feu et cuisaient leurs aliments tout comme nous. La cuisson des aliments par le feu permet de détruire la plus grande partie des bactéries nocives contenues, en particulier, dans les viandes et les poissons.
Cuire un aliment, c’est le rendre plus digeste pour notre organisme. En ingérant un aliment cuit, nous absorbons plus facilement de nombreuses substances, comme par exemple les caroténoïdes (pro-vitamine A).
La cuisson élimine aussi les anti-nutriments qui sont néfastes pour notre flore intestinale et donc notre santé sur le long terme.
Il y a malgré tout certains inconvénients à cuire les aliments : certaines vitamines (C, B1, B2 et B6) sont détruites à hautes températures. C’est pourquoi l’alimentation Paléo recommande la cuisson lente à basse température.
L’avantage de cette méthode de cuisson est à la fois gastronomique et économique. Le mélange d’eau et de protéines à l’intérieur des fibres musculaires préserve et augmente le côté tendre des viandes et poissons.
C’est la cuisson à feu vif qui fait durcir les chairs. L’eau s’évapore dès que la température atteint 100°C. En dessous de cette température, l’eau reste dans les aliments.
Pour cuire la viande à basse température, il faut d’abord la sortir à température ambiante au moins 30 minutes avant la cuisson. Puis il faut la saisir de tous les côtés dans de la bonne matière grasse. L’enfourner ensuite sans la couvrir. Nous vous recommandons de ne jamais ouvrir la porte du four avant la fin de la cuisson.
Les températures de cuisson lente varient entre 65 et 80° C. Ce type de cuisson est économique car très peu énergivore. Économique aussi car vos pièces de viande ou de poisson perdent beaucoup moins de poids pendant la cuisson.
Et votre four reste propre !
Les légumes peuvent aussi être cuits avec ce mode de cuisson. Les garnitures comme les potages peuvent mijoter longtemps à très basse température. Les vitamines contenues dans les légumes sont conservées. Vos plats sont savoureux, tendres, et nutritionnellement riches.
En cuisant vos légumes en même temps que vos viandes (avec ou dans un plat séparés), vous optimisez le four et faites des économies.
Il existe des appareils électriques programmables qui cuisent très lentement la viande, les poissons et les légumes à très basse température. Ils cuisent pendant des heures, permettant de garder toutes les valeurs nutritives et le goût des aliments.
Ne les confondez pas avec les multi-cuiseurs qui cuisent les aliments à la vapeur dans des compartiments séparés.
Vous pouvez aussi utiliser une cocote-minute.
Le programme PALÉO n’empêche pas de manger aussi certains aliments crus : les salades, les avocats, certaines viandes et poissons en carpaccio et sushi, certains légumes crus donnent aussi tous les bénéfices nutritionnels.
Rangez vos barbecues et vos poêles au placard ! Cuisez lentement et à basse température. Vos aliments seront plus goûteux et surtout bien plus nutritifs pour votre santé !
Pour obtenir des recettes de cuisson lente, inscrivez-vous.