Sélectionner une page

Quoi de mieux pour une méthode que d’avoir un ambassadeur de renom, et quoi de mieux pour un mode de vie sain comme le sans-gluten d’avoir une figure de proue d’envergure internationale, et qui en plus évolue au sommet de son art ? Mais de qui peut-il donc s’agir ?

Si vous vous y connaissez un peu en tennis vous aurez à coup sûr reconnu la biographie de Novak Djokovic, tennisman serbe et actuel n°1 mondial. Alors comment en est-il venu à une alimentation sans-gluten et sans sucres (qui se rapproche beaucoup de la paléo) ?

Novak Djokovic
A bientôt 28 ans (le 22 mai), le Serbe a accompli ce que beaucoup de sportifs cherchent à atteindre : le parfait pic physique. Pourtant ce ne fut pas toujours le cas. Sa carrière de sportif peut être découpée en deux parties distinctes : l’ère pré-2011 et post-2011.

Une année charnière
Si en 2011 il remporta 3 des 4 tournois majeurs du monde de la balle jaune, en 2010 sa carrière fit naufrage lors d’un quart de finale perdu contre le français Jo-Wilfried Tsonga. Foudroyé par des vertiges, des problèmes respiratoires et des maux de tête le serbe perd totalement le contrôle de la partie. Djokovic qualifiera cette fin de match « d’exécution », « mon corps était brisé » raconte-t-il dans son autobiographie Service Gagnant (2013). Mais ces fatigues physiques et mentales ne sont pas une nouveauté pour lui…
Depuis son plus jeune âge il était régulièrement la proie de déficits soudains, fulgurants et inexplicables… Jusqu’au jour où un docteur serbe, Igor Cetojevic, identifie le coupable : le champion est atteint d’intolérance au blé et aux produits laitiers. Paradoxal lorsque l’on sait qu’il était un grand amateur de pizzas -ses parents tenaient une pizzeria ! Grâce à Cetojevic Djokovic signera un des plus belles pages de sa carrière en remportant cette année-là  43 victoires consécutives.

Un changement profond
Car en quelques mois le partenariat avec le coach serbe porte ses fruits, transformant sa vie. Et pas seulement au niveau de l’alimentation de laquelle il a retiré les aliments contenant du gluten, du lait et du sucre.  Ainsi le joueur se confie régulièrement  sur les éléments de sa nouvelle hygiène de vie dont sommeil et méditation font partie.
«Tout a changé. Je ne parle pas seulement de ma carrière de joueur de tennis. Ma vie entière a changé. […] il s’agissait simplement d’essayer différents aliments afin de trouver ceux qui me convenaient et d’intégrer ces découvertes à mon régime quotidien» dira le serbe. Il affirmera également continuer dans sa démarche et garder ses bonnes habitudes pour rester au premier plan mondial. Notamment en répondant favorablement à une offre de partenariat avec Gerblé afin de promouvoir les produits sans-gluten.

Forme actuelle  
Aujourd’hui le natif de Belgrade vient tout juste de faire ce que nul n’avait fait avant lui : remporter dès le début d’année les trois Masters 1000 de suite. Ironiquement il est aujourd’hui redouté pour sa régularité, son mental et ses capacités physiques inépuisables. Des prouesses qui n’auraient jamais eu lieu sans un mode de vie de champion.